Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 12:04
guy 4p

En ce moment je ne suis pas souvent sur la toile entre autre parce que j'ai bossé sur celle-ci.

 En mars je vais me faire rare, vous me direz qu'en février je n'était pas là non plus, je passerai faire la tournée de vos pages à l'occasion.
En attendant un portrait que je viens de finir.

Je vous ai mis un petit album avec les étapes de réalisation. 


1x0.8 m
Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 21:21

Polka plongea une dernière fois sa main dans le sac et en sortit un pot de peinture fraîche. En moins de deux, christineDoudou et elle atterrirent dans l’atelier de Sybille.

-         Ah enfin, vous êtes de retour, annonça Sybille. Ce n’est pas le tout mais nous avons encore beaucoup de travail !

-         Moi, je peindrai Irène la sirène à bord de mon bateau, déclara Doudou.

-         Et moi, le village de M’bodienn, renchérit Polka et aussi la forêt d’Hippolyte, on ne sait jamais, si un jour il revenait, il serait moins dépaysé !

Tous trois poursuivirent alors leurs tâches dans la bonne humeur et la plus grande des complicités…



Et voili voilà, après ça Une expo , la publication du livre comme cadeau pour les enfants hospitalisés et l'installation de toutes les oeuvres.
pedia

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 09:33
Tableau de Catherine Rebillon

Polka aperçut alors quelque chose scintiller sur la plus basse branche d’un bambou. Elle s’approcha de la lumière et vit Hippolyte, entouré de tous les objets qui leur avaient permis de voyager.

-         Je vous attendais, dit-il calmement.

-         Ah, Hippolyte, comme tu m’as manqué, déclara Doudou.

-         Toi aussi, répondit-il, mais ton aide était plus précieuse encore à Polka. Et maintenant que vous m’avez rendu mes rêves et mes souvenirs les plus chers, je vais pouvoir vivre en paix.

-         Avec ton adorable Doudou, conclut Polka.

Catherine-         Je crois que Doudou a plus sa place à tes côtés, répliqua Hippolyte. Vous avez partagé tellement d’aventures !

-         Alors, nous reviendrons souvent te voir, confirma Polka.

-         Surtout que maintenant nous connaissons le chemin, déclara Doudou d’un air enjoué.

-         A bientôt mes amis et bonne route ! termina Hippolyte.

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 17:40

Tableau de Claudine Thenaisieclaudine

Dans le sac, il ne restait maintenant plus qu’une flûte en roseau. Polka la saisit pour savoir quels sons en sortiraient. Dès qu’elle la porta à sa bouche, ils arrivèrent devant un rideau de pousses de bambous qui ressemblaient étrangement à celles qui agrémentaient le jardin de Sybille. Polka poussa les feuilles de bambous et se retrouva au centre de la Bambouasie, cette immense forêt de Chine dont elle avait tellement entendu parler dans les livres. Elle se sentit soudain submergée par un bien-être incroyable et Doudou aussi parut tranquillisé.

-         Nous arrivons au terme de notre voyage, annonça-t-il.

-         Mais nous n’avons pas terminé tant que nous n’avons pas revu Hippolyte, poursuivit-elle.

-         Bien sûr, répondit Doudou, mais je pense qu’il n’est plus très loin.

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 18:42
Tableau de  Natacha Sechoy

Natacha
Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 12:43

Tableau de Sylvie Larvol

Mais comme ils ne pouvaient pas s’attendrir trop longtemps, Doudou et Polka décidèrent de poursuivre leur voyage. Polka plongea la main dans le sac et en sortit un grigri.

-         Tiens, dit-elle, à quoi cela peut-il bien servir ?

A peine avait-elle terminé sa phrase qu’ils se retrouvèrent en Afrique du Sud. Comme Doudou était perché sur l’épaule de Polka, il voyait les choses arriver de loin.

-         J’aperçois des caravaniers, l’informa-t-il. Nous pourrions leur demander la direction du parc Niokolo Koba.

-         Tu as raison, confirma Polka. Comme ça, nous y serions plus vite.

Et c’est ce qusylvie larvoli arriva. Mais Polka ne connaissait pas les dangers de la savane et elle crut bien faire en poussant du pied une branche qui lui barrait la route. Malheureusement, cette branche était vivante : c’était un serpent. Polka se fit mordre et tomba évanouie. Doudou courut jusqu’au village de M’bodienn pour demander de l’aide. Le chef vola immédiatement à son secours. Mais les prières des femmes ne suffirent pas à sa guérison. Alors les anciens se rassemblèrent et décidèrent d’envoyer chercher le marabout. Celui-ci invoqua les esprits bienfaisants pour obtenir la guérison de Polka. Doudou la veilla toute la nuit et au petit matin, elle se réveilla tout étonnée de l’attention qu’on lui portait.

-         Le grigri que tu portes à ton cou t’a beaucoup aidée, confirma le marabout. Garde-le aussi longtemps que tu pourras, il assurera ta protection.

Sur ce, Polka et Doudou quittèrent le village, après avoir chaleureusement remercié ses habitants.

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 10:38
suzyTableau de Suzy TOURNE

Soudain, il se mit à faire une chaleur épouvantable. Polka pensa qu’il y avait un éventail dans le sac et le sortit immédiatement, ce qui les fit changer de décor. Ils se retrouvèrent sur une immense plage espagnole, au milieu de danseurs. A leur gauche, deux spectateurs regardaient la scène avec attention. Doudou reconnut son ami sur les genoux de sa grand-mère. Elle éventait l’enfant pour qu’il ne succombe pas à la chaleur. En même temps, une ribambelle de petits ours s’envolaient de l’éventail comme autant de minuscules rêves doux et sucrés.

-         Comme c’est émouvant, remarqua Polka.

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 10:45
Tableau de BUFFARD Jean-Philippe

Quand ils accostèrent en Forésie, il faisait nuit. Au petit matin, Polka philipsortit du sac la branche qui ressemblait au bois de la forêt, parce qu’elle se doutait qu’il se passerait quelque chose. En effet, à ce moment précis, les feuilles s’agitèrent et les arbres chuchotèrent.

-         Regarde, remarqua Polka, les arbres ressemblent à des cyclopes !

-         Oui, mais ces yeux-là voient plus loin que la réalité, répondit Doudou.

-         Comment ça ? s’enquit Polka.

-         A l’intérieur des troncs, il y a les rêves de ceux qui ont franchi les portes de la Forésie, expliqua Doudou.

-         Nous pourrions peut-être retrouver les rêves d’Hippolyte ? proposa Polka.

Lorsqu’ils arrivèrent au pied du premier arbre, Doudou reconnut la maison dans laquelle ils avaient grandi, Hippolyte et lui.

-         Et ça, c’est le Père Noël qui m’a oublié sur un banc ! déclara-t-il. Ah, je ne suis pas près de l’oublier !

Et tous deux éclatèrent de rire
Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:59
Tableau de Thierry DENFERT allias T-grognon votre serviteur

thierry

Polka les remercia et pour que Doudou la reconnaisse, elle enfila le collier de perles blanches. Elle atterrit aussitôt sur le pont d’un bateau dont le capitaine était Doudou en personne !

-         Ah, je savais que je te retrouverais ! s’exclama Polka.

En route, ils croisèrent le Roi des Mers qui voguait sur le dos d’une énorme tortue, escorté par sa fille, Irène, elle-même soigneusement installée sur un gros coquillage. Un dauphin fermait le cortège. Le Roi des Mers parut surpris de cette visite et demanda à Polka comment ils avaient fait, tous deux, pour traverser ses eaux.

-         C’est grâce au collier de perles, répondit-elle. Thierry2

Alors le Roi des Mers expliqua qu’il y avait fort longtemps de cela, il avait offert ce collier à un marin pour le remercier d’avoir sauvé sa fille des filets d’un horrible pêcheur. Avant que le marin ne reparte, il lui avait confié le collier de perles.

-         Prends ce collier, lui avait-il dit, et lorsque tu souhaiteras nous revoir, mets-le autour de ton cou.

C’est ce qu’avait fait Polka. Pour retrouver leur chemin, le Roi des Mers les confia au dauphin qui les accompagna jusqu’au rivage des rêves.

Détail de la prèdelle

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 11:27
Tableau de Bernard LEVEQUES

Polka se saisit aussitôt du petit cheval de bois et se retrouva au Maroc, au milieu de la foule. Elle passa devant un marionnettiste et reconnut le petit cheval qui lui avait servi de guide pour ce nouveau continent qu’était l’Afrique. Mais elle eut soudain un mouvement de panique en se rendant compte que Doudou n’était plus à ses côtés. Elle s’immisça dans un groupe de femmes qui avait l’air de tenir des conciliabules.

-         Non, nous n’avons vu personne, lui répondirent-elles. Nous sommes désolées pour toi. Mais peut-être devrais-tu regagner le palais, ton ami a sûrement été subjugué par sa splendeur.
bernard


bernard p
Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article

Présentation

  • : Traits Touchés le blog de Thierry Denfert artiste à ses heures
  • Traits Touchés le blog de Thierry Denfert artiste à ses heures
  • : Mes petites créations à l'huile, à l'eau, à la plume ou au pinceau, en bref de la peinture pour un plaisir partagé. Mes sujets divers et variés : nus, marines, musiciens, portraits, etc... De l'art ? Et aussi des petits croquis, dessins, .... Humour
  • Contact

Catégories