Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:59
Tableau de Thierry DENFERT allias T-grognon votre serviteur

thierry

Polka les remercia et pour que Doudou la reconnaisse, elle enfila le collier de perles blanches. Elle atterrit aussitôt sur le pont d’un bateau dont le capitaine était Doudou en personne !

-         Ah, je savais que je te retrouverais ! s’exclama Polka.

En route, ils croisèrent le Roi des Mers qui voguait sur le dos d’une énorme tortue, escorté par sa fille, Irène, elle-même soigneusement installée sur un gros coquillage. Un dauphin fermait le cortège. Le Roi des Mers parut surpris de cette visite et demanda à Polka comment ils avaient fait, tous deux, pour traverser ses eaux.

-         C’est grâce au collier de perles, répondit-elle. Thierry2

Alors le Roi des Mers expliqua qu’il y avait fort longtemps de cela, il avait offert ce collier à un marin pour le remercier d’avoir sauvé sa fille des filets d’un horrible pêcheur. Avant que le marin ne reparte, il lui avait confié le collier de perles.

-         Prends ce collier, lui avait-il dit, et lorsque tu souhaiteras nous revoir, mets-le autour de ton cou.

C’est ce qu’avait fait Polka. Pour retrouver leur chemin, le Roi des Mers les confia au dauphin qui les accompagna jusqu’au rivage des rêves.

Détail de la prèdelle

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 11:27
Tableau de Bernard LEVEQUES

Polka se saisit aussitôt du petit cheval de bois et se retrouva au Maroc, au milieu de la foule. Elle passa devant un marionnettiste et reconnut le petit cheval qui lui avait servi de guide pour ce nouveau continent qu’était l’Afrique. Mais elle eut soudain un mouvement de panique en se rendant compte que Doudou n’était plus à ses côtés. Elle s’immisça dans un groupe de femmes qui avait l’air de tenir des conciliabules.

-         Non, nous n’avons vu personne, lui répondirent-elles. Nous sommes désolées pour toi. Mais peut-être devrais-tu regagner le palais, ton ami a sûrement été subjugué par sa splendeur.
bernard


bernard p
Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 08:46

Tableau de Bernadette BAUDRY
Le chapeau de clown vint le troisième. C’était un chapeau de magicien, rouge et pointu, qui avait servi de maison à Doudou, il y avait fort longtemps.

-         Un beau soir de décembre, commença-t-il, alors que je devais retrouver le nid douillet d’un petit garçon, le Père Noël m’oublia sur le banc du cirque Circelfie. Heureusement pour moi, je fus recueilli par le Clown Blanc qui s’occupa si bien de moi et me donna tellement d’amour que je grandis à vue d’œil à tel point que je ne pouvais même plus rentrer dans le chapeau. Les gens se bernadettedéplaçaient de Russie, d’Argentine et de Bolivie pour me voir. J’étais devenu quelqu’un !

-         Et après ? Qu’as-tu fait ? demanda Polka.

-         Ah, ça, c’est une longue histoire, répondit Doudou. Tiens, approche un peu, ne vois-tu rien dans mon regard ?

-         Si, je vois un homme qui me sourit, rétorqua Polka.

-         C’est Hippolyte, répliqua Doudou. A l’époque, c’était un petit garçon qui aimait le cirque et qui avait acheté un billet pour voir à quoi ressemblait Grand Doudou. Et à la fin du numéro, je suis reparti avec lui, main dans la main.

-         Et ensuite ? interrogea Polka.

-         Ensuite, nous avons beaucoup voyagé, répondit Doudou. Jusqu’au jour où il a quitté la maison et n’est plus jamais revenu.

-         J’aimerais tellement savoir à quoi ressemblait votre vie ! affirma Polka.

-         Alors, continuons le voyage à travers ses objets, proposa Doudou.

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 12:40
guyTableau de Guy NICOLAS

Mais avant de refermer le sac, elle sortit le coquillage.

-         Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas entendu la mer, remarqua-t-elle.

Et elle colla le coquillage contre son oreille. Mais au lieu d’entendre le bruit lancinant des vagues sur la plage, elle entendit la voix d’un homme qui évoquait ses plus terribles cauchemars. Polka tressaillit de peur mais le plus effrayé, ce fut Doudou.

-         Arrête ça immédiatement ! ordonna-t-il. Ou je ne continue pas le voyage !

-         Au moins, déclara Polka, je sais que dans les moments difficiles, je pourrai compter sur toi !

Et Polka décolla le coquillage de son oreille pour le ranger dans le sac.

 

Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 18:16
Tableau de Michelle GELINEAUdoudou

Mais comme l’une de ses moufles la démangeait, Polka la retira, ce qui les fit revenir immédiatement dans l’atelier de Sybille.

-         Oh ! Zut ! s’exclama-t-elle.

-         Si tu ne veux pas revenir, lui dit Doudou, tu n’as qu’à mettre tous les objets dans le sac et nous pourrons enfin partir sur les traces d’Hippolyte.

-         C’est une bonne idée, déclara Polka.

Et c’est ce qu’elle fit. Mais avant de refermer le sac, elle sortit le coquillage.
Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 14:59
Tableau de  Suzy TOURNE

Hyppolyte.jpg
Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 20:12
Chapitre 3   Un tableau de Brigitte HUSSON avec sa prédélle

Après avoir fait un rapide inventaire, son regard se posa finalement sur les moufles. Comme elles frissonnaient, Polka les saisit et les enfila. Elle eut soudain une étrange sensation de froid. Doudou, qui était resté accroché à son cou, claquait des dents.

-         Où sommes-nous ? interrogea Polka.

-         Dans le Grand Nord, tu ne le sens pas ? répondit Doudou.

Mais les moufles la protégeaient et le froid ne la transperçait pas.
Brigitet
Brigite

-         Comme c’est beau, s’exclama-t-elle.

-         En tout cas, ça ne s’est pas réchauffé ! remarqua Doudou.

-         Tu es donc déjà venu ? questionna Polka.

-         Bien sûr, annonça Doudou, mais il y a fort longtemps. Avec Hippolyte.

-         Mais qui est Hippolyte ? s’enquit Polka.

-         C’était mon meilleur ami ! répliqua Doudou. Un petit garçon pas plus haut que toi, qui m’a accueilli dans sa maison.


Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 18:03

Chapitre 2 Tableau de Sabine JOUSSET 
     Intriguée, Polka s’agenouilla près de la malle et découvrit différents objets. Le premier à se manifester fut le sac. Il se dandinait d’un pied sur l’autre comme pour dire quelque chose. Polka le prit par les anses et le sabinesouleva.

-         Attention, lui recommanda-t-il, je ne fais peut-être pas mon âge mais je ne suis plus tout jeune et puis je suis rempli de vieux souvenirs. Tiens, ouvre ma poche et dis-moi à quoi ça te fait penser.

-         C’est une odeur de vanille, répondit Polka.

-         Et elle a bien soixante ans ! répliqua le sac.

-         Mais d’où vient cette musique ? interrogea Polka.

-         De la flûte ! rétorqua le sac. Elle, elle sait s’y prendre pour attirer l’attention !

Alors Polka se pencha davantage au-dessus de la malle et découvrit tour à tour une flûte en roseau, un gros coquillage, un collier de perles blanches, une paire de moufles, un immense chapeau de clown, un petit cheval de bois, une branche, un éventail et un grigri.

 sabine p




Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 19:46
 Chapitre 1        tableau de Christine Buzot

Polka est un peu magicienne.

Surtout depuis qu’elle a rencontré Sybille, sa voisine. La première fois qu’elle est entrée dans son atelier, c’échristinetait à cause de l’odeur d’essence de térébenthine. Sybille passait une nouvelle couche de peinture sur les murs. L’un était rose, l’autre, jaune, le troisième, vert et le dernier, bleu.

D’abord, Sybille ne fit pas attention à Polka parce qu’elle discutait. Mais, avec qui ? se demanda Polka. Avec un petit ours blanc, couvert de taches de peinture, qui l’aidait à repeindre la fenêtre.

-         Bon.. Bonjour, hésita Polka.

-         Ah, tu tombes bien, fit remarquer Sybille. Nous avions justement besoin de toi. La malle ne peut pas rentrer toute seule, elle est trop chargée. Veux-tu nous aider à la porter ?

-         Bien sûr, répondit Polka.

Sybille, Polka et le petit ours blanc soulevèrent la malle et la déposèrent au milieu de la pièce. Celle-ci étira ses poignées et redressa son couvercle.

-         Ah, dit-elle, maintenant, sortez !

Et une multitude d’objets escalada son dos pour prendre l’air. Seuls quelques-uns ne se décidaient pas à sortir. Polka se pencha sur la malle. Aussitôt, un vieux Doudou raccommodé lui sauta au cou et lui dit :

-         Enfin, Polka, tu es venue !

Voyant que Polka ne comprenait pas ce qui se passait, Doudou continua :

-         Nous t’attendions pour le grand voyage.


Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 18:49
En 2002 on me demande si je peux offrir des tableaux pour les enfants hospitalisés  et si je connais des peintres qui pourraient se joindre à moi.

Là je me suis entendu répondre Oui.

J'en parle au copains et aux copines qui fréquentent ou qui ont fréquenté le cours de Nathalie Lefevre (super prof).
Et là rien ne va plus, tous le monde veux participer, ils ont tous des idées et volai ce qu'il en ressort :
   - offrir des tableaux c'est bien, mais il faudrait faire un vrai projet structuré,
   - il faux que les tableaux racontent  une histoire,
   - les murs qui vont les recevoir doivent être à la bonne dimension ou le contraire,
   - etc etc

Voilà comment j'ai mis le doigt dans ce projet .
Dans les posts suivants je vais vous mettre l'histoire en ligne, mais pour comprendre la démarche quelques explications .

D'abord , comme nous étions plusieurs peintres (15) il a fallu définir une charte graphique , la petite fille de l'histoire  avec un doudou, la fille s'appelle Polka, elle sera rousse, et elle aura un petit sac à dos, le doudou sera brun avec des oreille rouge.

Chacun racontera un chapitre de l'histoire, et une super poétesse Laëtitia BRAUGEsera chargée de reprendre le tout pour en faire un récit coherent et captivant pour les petit. 

Pour une bonne lecture (sans l'histoire ecrite) chaque tableau sera accompagné d'une
prédelle qui comportera des éléments dont éventuellement des mots pour aider à la compréhension .  

Voilà maintenant au boulot 

collage
Une petite partie des auteurs du méfait
Repost 0
Published by TDENFERT - dans Huile et acrylique
commenter cet article

Présentation

  • : Traits Touchés le blog de Thierry Denfert artiste à ses heures
  • Traits Touchés le blog de Thierry Denfert artiste à ses heures
  • : Mes petites créations à l'huile, à l'eau, à la plume ou au pinceau, en bref de la peinture pour un plaisir partagé. Mes sujets divers et variés : nus, marines, musiciens, portraits, etc... De l'art ? Et aussi des petits croquis, dessins, .... Humour
  • Contact

Catégories